Littérature de jeunesse à la boutique de la Maison Basque

Littérature de jeunesse à la boutique de la Maison Basque
Notre rayon librairie s’est enrichi de deux ouvrages de littérature de jeunesse écrits par Dominique Esse : La deuxième vie de Simon, aux éditions Le livre et la plume, et Amanda, Sorcière de la Bastide-Clairence, aux éditions PGCOM.

Voilà deux histoires étranges où se mêlent le passé – Moyen Âge et Révolution de 1789 – et le présent, dans un même lieu, La Bastide-Clairence, commune autrefois terre de laboureurs et de marchands qui fut à la croisée des religions.
Et justement, l’autrice va s’en inspirer en créant Amanda, jeune fille de 18 ans, torturée et brûlée comme sorcière en 1329, et Simon, jeune garçon qui n’a pas voulu suivre sa famille juive vers Bayonne pour y ouvrir un commerce de chocolat en 1798.

L’incroyable se produit ! Amanda va entrer en contact avec Maryline, adolescente de 13 ans moquée et rejetée par les autres à cause de sa singularité.
Elle deviendra son amie et lui confiera une mission : faire accepter la différence et gagner la bataille contre les préjugés, prix de sa propre délivrance au bout de siècles d’errance.

Simon, de son côté, tiré de sa cachette par Oihan et Maïalen, 12 ans, inséparables complices en quête d’aventures estivales, va renaître au XXIe siècle, découvrira les enjeux de la lutte contre l’intolérance religieuse et apprendra à devenir citoyen du monde actuel.

Rien ne manque à ces récits : des péripéties et des rebondissements, des héros à la fois proches et lointains pour nourrir l’imaginaire et familiariser le lecteur avec l’Histoire. Et surtout, la force de Dominique Esse est de jouer sur les registres de la langue : le parler « jeune », le langage « geek », le français administratif côtoient l’ancien français, y compris dans ses jurons ; les transitions se font tout naturellement et les nombreuses questions que se posent les protagonistes alimentent l’intrigue autant que la réflexion du lecteur, l’air de rien...

Voici une bonne occasion de proposer à vos enfants et petits-enfants de délaisser un temps le smartphone pour se plonger dans ces récits originaux et attachants !

La 22ème Korrika a enfin eu lieu !
Actualités

La 22ème Korrika a enfin eu lieu !

Patrick Urruty, responsable de la section Gau Eskola

Après trois ans d’attente, la célèbre Korrika a enfin pu se dérouler normalement en ce printemps 2022. Du 31 mars au 10 avril, la célèbre course relais en faveur de la langue basque, organisée par l’association AEK (dédiée aux cours de basque aux adultes), a sillonné les sept provinces sur une distance de plus de 2500 km. La Maison Basque s’est bien entendue associée à cet événement inoubliable.  

Une course en miniature le 31 mars

Le tour du Pays Basque en moins de 30 secondes, c’est l’exploit réalisé par les participants à la soirée du 31 mars, pour célébrer le départ de la Korrika. Une carte imprimée en grand format et un chemin réalisé avec de la pâte à modeler ont suffi pour planter le décor. Les 25 compétiteurs, dossard de la Korrika sur les épaules, n’ont pas ménagé leurs efforts pour souffler à pleins poumons une balle de ping-pong tout autour du Pays Basque. Quelques passages particulièrement techniques, notamment la pointe sud de la Navarre, ont conduit à des sorties de route très périlleuses et certains virages ont été négociés au prix de contorsions assez acrobatiques de la part des participants. Après une compétition acharnée, les trois meilleurs chronos, situés entre 11 et 14 secondes, ont gagné un lot de produits de la Maison basque ainsi qu’une place pour le spectacle Rebota.

Un kilomètre grandeur nature le 9 avril

Le samedi 9 avril, une dizaine d’adhérents de la Maison Basque se sont rendus au village d’Halsou en vue de courir, cette fois-ci pour de vrai, le kilomètre de notre association. A 15 h 27 précises, tous ont pu rejoindre fièrement, au kilomètre 2322, le cortège arrivé tout droit de Cambo et chanter à gorge déployée les célèbres refrains « ttipi ttipa Korrika » et « Hemen gaude, euskararen alde ».  Après un demi-kilomètre très accessible, la deuxième partie du parcours jusqu’au centre de Larressorre, très pentue, a quelque peu calmé les ardeurs des Korrikalaris. Néanmoins tous sont arrivés à bon port, heureux d’avoir pu porter fièrement le témoin au nom de la Maison Basque. Après une telle épreuve, les sportifs se sont retrouvés au Petit Bayonne pour profiter des animations organisées par AEK : concerts, buvettes et dégustation de talos dans une ambiance euskaldun, un beau programme qui a permis de réconforter nos coureurs. Plus que deux ans à attendre pour participer à la prochaine édition de la Korrika !   

Retour sur notre cidrerie vendredi 8 avril 2022 !
Événements

Retour sur notre cidrerie vendredi 8 avril 2022 !

📸Une soirée cidrerie de folie📸

🔴⚪️120 convives aux couleurs du Pays basque, un menu exceptionnel, une ambiance chaleureuse, bref une soirée cidrerie comme on les aime ! 🔴⚪️
 
🥳Merci à tous, notamment notre groupe Kantuz d'avoir chanté le Pays basque comme il se doit.
 
🔜La prochaine soirée sera à l'automne, restez connectés !






Haut de page